10 jeux de prononciation en langues

Vous cherchez des jeux pour jouer avec la prononciation de mots ? Vous êtes au bon endroit ! Vous trouverez des idées de jeux pour travailler les sons, l’accentuation ou l’intonation.

1. Le classique : le morpion

Vous connaissez toutes et tous le morpion a.k.a noughts and crosses a.k.a tic tac toe mais saviez-vous qu’il s’agissait d’un super jeu pour travailler la prononciation ?

On sépare la classe en deux, une équipe noughts et une équipe crosses et bob’s your uncle.

2. Le torturé : le labyrinthe

J’en parlais déjà dans cet article le Pronunciation Maze est un outil intéressant pour travailler la prononciation. L’avantage du numérique, dans l’exemple de l’article mentionné, est qu’il est possible d’ajouter le son ainsi qu’un feedback.

Le but est plutôt simple, afin d’arriver à la sortie, le joueur doit réussir à trouver le bon chemin en suivant le son demandé, ici, le son /ei/ me semble-t-il.

3. Le stratège : le Four in a row

Dans la même veine que le morpion, le fameux Puissance 4, a.k.a four in a row a.k.a connect 4, détourné afin de travailler un point de phonologie.

4. Le créatif : le coloriage magique

Découvert via les réseaux sociaux, les coloriages magiques ont été détournés pour notre plus grand bonheur. Ici un exemple par Gregory Lasson (Facebook : Le coin boulot des profs d’anglais) sur la prononciation du -ed :

Consigne : « la prononciation en /d/ est bleue, en /t/ est jaune et en /id/ est grise. »

5. L’érudit : les virelangues

Les tongue twisters sont parfaits pour aborder des points phonologiques de manière ludique. Ici, un exemple pour aborder la voyelle longue /i:/ :

The six sick sheep living up the hill are eating tree leaves.

Virelangue pour réviser le /i:/

6. Le vif : Snap it!

Le Snap it! est un jeu de rapidité à la base. Il s’agit d’un jeu de cartes avec une pile de mots au milieu (cela peut être des sons bien entendu) et les joueurs ont également un paquet de cartes devant eux.

On tourne la carte du milieu, par exemple le son /t/. Un premier joueur tourne sa carte puis si le son /t/ s’y trouve il tape sur la carte du milieu pour défausser sa carte. Si le son ne s’y trouve pas, le second joueur retourne sa carte et ainsi de suite. Le joueur qui n’a plus aucune carte gagne.

7. Le logique : les dominos

Le jeu des dominos peut aussi être transformé en activité de prononciation. Le but étant d’accoler à chaque domino le son qui correspond au verbe :

8. L’intrus : the odd one out

J’avais utilisé l’intrus dans mon jeu Help Ed!, le but du jeu est de trouver la prononciation du mot qui ne colle pas avec les deux autres :

9. Le marin d’eau douce : la bataille navale

Un jeu connu qui fonctionne plutôt bien avec les élèves et qui nécessite peu de matériel :

10. L’astronome : join the dots

Vous avez sûrement dû jouer à join the dots dans votre enfance et peut-être encore maintenant. Pour cette activité, l’élève doit suivre les transcriptions phonétiques afin de découvrir l’image cachée :

Source : Pronunciation Games, Mark Hancock

Image mise en avant : pch.vector (Freepik)