Projet 2021 / 2022 : Classe autonome

Cette année, avec mes 4ᵉ, je me lance de nouveau dans un format de classe autonome mais différent de ce que j’ai pu faire avant. Le but ? Rendre mes élèves plus autonomes, les laisser apprendre et travailler de manière plus flexible. Aussi, pouvoir accompagner ceux qui en ont besoin est également quelque chose que j’aimerais développer lors de ces moments.

Vous trouverez dans la section Coin des profs → Pédagogies actives des exemples de mes premiers essais. Grâce à ceux-ci, j’ai pu mettre à plat les constats suivants :

  • trop de numérique, tue le numérique (dans mes essais récents, j’avais tenté d’utiliser Genially comme l’endroit de ressources)
  • il est difficile de faire plusieurs séquences en autonomie totale quand on travaille seul, voilà pourquoi je renouvelle l’expérience mais de manière moins ambitieuse pour pouvoir tenir toute l’année !
  • il semble essentiel, comme pour tout, de varier les plaisirs (changer les postures)
  • alterner les différentes pédagogies me permettra de mettre à l’honneur les différentes activités langagières

Pour ce nouveau format, j’ai tout simplement décidé d’alterner mes pratiques actuelles avec des phases en autonomie en plus. Ainsi, je donne une feuille de route qui indique les temps en classe entière (les icônes avec les trois petits bonhommes) et les temps en autonomie (les bonhommes seuls).

Ces temps n’ont pas été choisis au hasard. Il s’agit principalement d’activités de réception orale ou écrite ou des parties grammaticales. Ainsi, je peux accompagner au mieux certains élèves qui auraient plus besoin de moi. Pour ce faire, je pense utiliser des banettes pour que les élèves aillent chercher les feuilles au fur et à mesure de leur avancée.

La minimission et les fiches de mémorisation active me permettront de vérifier les acquis des élèves au milieu et en fin de séquence.

J’ai demandé à la DANE de Versailles de faire partie du groupe d’expérimentation d’ARGO, ce qui permet de créer des documents augmentés. Ici cela me permet d’intégrer des vidéos et des documents audios sans avoir besoin de mettre des QR codes. Si vous téléchargez Argo play et que vous l’utilisez sur la feuille de route plus haut, vous aurez accès aux audios et à la vidéo.

Retour réflexif :

  • Dans l’ensemble, les élèves ont pris goût et ont avancé à leur rythme. C’est un point positif car il s’agit d’un projet de classe autonome donc le premier objectif est atteint.
  • Des élèves qui n’avaient pas envie de travailler ont pris goût au travail même si cela était fluctuant. 
  • Je trouve que je n’ai pas assez donné à manger aux élèves au niveau plus élevé. Prochain objectif : Différenciation pour tous par le niveau.
  • Au début, je corrigeais activité par activité puis j’ai installé la réalité augmentée pour qu’ils aient la correction directement après avoir fait l’exercice. Je n’ai pas relevé de cas de triche. Je pense qu’un fonctionnement avec un classeur de réponses serait aussi très adapté. Si vous souhaitez avoir ArgoPlay pour pouvoir faire la même chose, envoyez un email à la DANE de Versailles pour qu’ils vous créent un compte. Cela vous permettra de pouvoir créer des feuilles de travail ou des corrections en réalité augmentée.
  • Une minorité n’a pas pu faire la minimission car ils ont été trop lents. J’ai donc décidé de l’adapter pour qu’ils puissent la faire tout de même.

Séquence 2 (in progress)