Delightful Dublin (5e)

J’ai quelques créations en attente et j’avoue avoir beaucoup travaillé dernièrement (comme d’habitude en fait…) donc cela fait longtemps que je ne vous ai rien partagé !

Je vous avais déjà partagé un travail qui portait le nom de One day in Dublin, cette séance fait partie d’une séquence que j’ai intitulé Delightful Dublin (vous aurez compris que je fais dans le kitsch parfois : Colourful Canada, Awesome Australia…).

Projet final : (roleplay) Vous vous contactez avec un ami par téléphone, vous discutez de votre séjour à Dublin. 

Objectifs :

Culturels : L’Irlande (histoire, géographie…), Dublin (monuments, activités, histoire)

Grammaticaux : le prétérit forme affirmative et négative (pré-requis) et forme interrogative (new)

Lexicaux : les activités à faire dans une ville, le voyage

Phonologiques : le -ed (rappels) et l’intonation des questions

Séquence à la loupe

L’étape 1 consiste en la découverte de l’Irlande puis de Dublin.

J’ai commencé la séquence par une webquest sur l’Irlande. Elle comporte des défauts (l’élève n’a pas besoin de faire d’efforts particuliers pour la partie géographie) mais le but pour moi c’est qu’ils comprennent certaines choses de l’Irlande avant de pousser les portes de Dublin. Cette webquest est donc facultative au besoin

S’ensuit la découverte de la ville de Dublin et de ce qu’elle a à offrir. Je vous propose deux options :

  1. Adeline Holmes a partagé 13 petites fiches reprenant les points clés de 13 endroits à visiter à Dublin. Voici la mise en œuvre qu’elle a proposée :

1. Anticipation : prononciation des différents monuments.

2. Par groupe de 2 : travail sur 1 monument sur les 12 :  lecture, prise de note sous formes de mots clés dans un tableau qui répond à deux questions : what is it? what can you see / do ?

3. Exemple de prise de parole à l’aide de mots clés avec un monument non étudié par les élèves pour donner un exemple modélisant.

4. Interaction pour échanger les infos : Rôle A : personne qui travaille à l’office de tourisme, elle répond aux 2 questions du touriste Rôle B : touriste qui pose des questions pour avoir les infos et prend des notes. Les élèves doivent avoir abordés tous les monuments donc ils doivent se déplacer.

5 . Mise en commun à l’oral avec trace orale enregistrée sur l’ENT et un exemple de trace encore avec un monument dans le cahier avec des phrases clés.

De mon côté, je propose à mes élèves une visite audioguidée. Les élèves se déplaceront par deux avec une tablette, scanneront les QR codes et prendront des notes en répondant également aux questions : What is it? What can you see / do? J’ai donné moins de monuments.

Par groupe de 4, ils devront produire un résumé. Ces résumés ont été corrigés puis une trace écrite au propre a été distribuée à chaque élève à partir des différentes productions.

Enfin, du vocabulaire leur a été donné pour enrichir leurs notes.

grafton street

La seconde étape est entièrement axée sur Dublin :

  1. Visite de Dublin avec un Genially qui peut soit être utilisé en autonomie sur tablette ou bien projeté en classe.
  2. Vous pourrez ensuite aborder la prononciation du -ed afin de réactiver leurs connaissances.
  3. Je vous propose une compréhension orale dans laquelle un garçon pose des questions à ses parents sur leur voyage à Dublin (vous me voyez venir ?). Celle-ci est accessible et permettra d’aborder la structure de la forme interrogative au passé.
  4. J’ai ensuite concocté une petite activité dans laquelle les élèves doivent retrouver les questions qui ont été posées puis trouver trois autres questions pour en savoir plus sur le voyage de Peter.
  5. Ensuite, je pense que cela sera le bon moment d’aborder le schéma intonatif des questions avec cet audio et cette fiche.
  6. Enfin, je vous propose un petit Jeopardy qu’il sera possible d’utiliser en classe (les élèves peuvent prendre des ardoises). Le but est simple : les élèves lisent la phrase et doivent trouver la question qui a été posée (bien entendu, il existe des alternatives que j’ai insérées dans les réponses). Ce jeu aura un double but : vérifier que les élèves arrivent à poser des questions mais également de voir s’ils ont bien compris le schéma intonatif.
  7. Pour terminer, je vous propose une fiche de mémorisation active qui essentialise les notions abordées dans la séquence. Cela peut servir d’entraînement tout au long de la séquence.