Anglais

Sherlock: London Mysteries

Je vous propose une séquence autour des enquêtes policières avec une loupe numérique (ou zoom) sur Sherlock !

Résultat de recherche d'images pour "violin png"

Je vous donne rendez-vous à mes détectives en herbe sur la scène du crime. Sur mon rapport, il est écrit que nous en apprendrons plus sur Sherlock, son auteur ainsi que son environnement. Nous passerons par des études de cas afin de mettre les petits détectives en action puis nous découvrirons évidemment la ville de Londres.

Note : Je dois avouer avoir abusé des Genially dans les séances qui vont suivre.

Séance 1 : La séquence s’ouvre sur un code très simple (mais c’est bien pour commencer car les élèves n’arrivent majoritairement pas à le craquer dans les quelques minutes). Le code indique I am Sherlock and the new theme is all about me. On commence donc avec une anticipation dans le thème ! La suite de la séance se fera en autonomie avec un Genially contenant : une vidéo interactive avec prises de notes, un tableau à compléter qui permet de déterminer ce qui provient des livres originaux ou non puis un nuage de mots invitera les élèves à cerner davantage la personnalité et la vie de Sherlock. C’est dense, je laisse séance 1 mais ça peut (ça déborde) déborder.

Séance 2 : Prenez votre appareil photo, hop on the bus et go direction Londres. L’idée originale vient de Cindy Mathieu et j’en suis tombé amoureux (de l’idée ! Enfin, des idées de Cindy en général). Au travers d’un Genially, les élèves vont aller visiter Londres en autonomie. Il faut d’abord trouver le mot de passe I am —-locked, il faut trouver : I am SHERlocked. Les élèves découvrent les monuments, un papier sur lequel est écrit un message en écriture spéculaire : « I think you want to watch TV », il faut donc cliquer sur la télé. Les élèves arrivent sur l’ouverture de la série Sherlock et doivent retrouver les monuments célèbres dans la vidéo. Ensuite, petit saut vers du vocabulaire suivi d’une enquête !

Astuce : si vous attendez 30 secondes sur la première, la pipe vous mènera vers le vocabulaire et la loupe vers le jeu.

Séance 3 : Bsuivs  Dpobo Epzmf ? C’est qui ? Ahhhh Arthur Conan Doyle ! Il s’agit d’une anticipation avec un nouveau code simple, il suffit de décaler toutes les lettres d’une lettre : A = B, R = S, …. Au menu de cette séance, une compréhension écrite (la version originale est de Cindy Mathieu) collaborative, comment ça ? Les élèves vont pouvoir trouver beaucoup d’informations à partir du texte mais Arthur est maladroit et a renversé du café sur certaines zones de texte. Les élèves vont dans un premier temps compléter leur tableau puis poser des questions au voisin afin d’en savoir plus. Cela permettra de revoir la forme interrogative au prétérit.

Séance 4 : You might love this one, or you may ? Après des heures de recherche, j’ai enfin trouvé une petite perle avec des modaux (à valeur épistémique) afin d’émettre des hypothèses. Je n’ai rien changé et le document est parfait pour aborder leur première scène de crime ! Repérage des personnages, des lieux, des alibis, des mobiles, bref il y a de quoi faire et surtout les élèves vont beaucoup apprendre de ce texte. Je commence avec une anticipation toute simple (la couverture du livre) puis la compréhension écrite individuelle puis mise en commun des informations par groupe de 4 puis restitution et trace écrite. Si nous avons le temps, nous aborderons les modaux may, might et must.

Séance 5 : Séance spéciale mise en application des modaux. Je propose à mes élèves d’émettre des hypothèses à partir de la couverture célèbre de The New Yorker. Je commence par dévoiler des petits bouts et petit à petit ils doivent écrire leurs hypothèses. Vous trouverez ici un autre document qui peut être utilisé. Enfin, je lance la mini-mission qui consiste en l’émission d’hypothèses à partir d’une image d’un manuel que je vais retrouver. Les hypothèses sont drôles et ils ne sont parfois pas d’accord donc c’est intéressant.

Séance 6 : C’est drôle car ce sont des documents qui datent mais j’ai remis au goût du jour la lettre de Jack the Butcher à Sherlock, l’enquête de Enjoy 4ᵉ, avec un Genially. Cliquez sur Jack, faites glisser le filtre rouge afin de découvrir le nom du manoir et avoir accès aux activités. Le tout est composé de la compréhension du texte (en partie), d’une PRL sur le prétérit BE + V-ing ainsi qu’une activité de mise en pratique avec la célèbre illustration du Murder of the Colonel.

Séance 7 : La séance s’ouvre également sur un petit crack the code que j’avais trouvé quelque part. Ensuite, mini-mission II qui provient d’un manuel également. Un cambriolage a eu lieu, les élèves doivent le retrouver sur l’image puis décrire ce que faisaient les personnes lors du cambriolage. Le tout se passe à Londres donc j’en ai profité pour faire un zoom de nouveau sur quelques endroits iconiques.

Séance 8 : Je clôture généralement cette séquence par un jeu d’évasion, je dois le remettre en ordre et le dépoussiérer un peu mais voici une partie du débriefing que j’ai fait en classe entière. Vous trouverez sur Youtube une vidéo qui s’intitule The Costello Case qui peut être travaillée également.

J’espère que cela vous donnera des idées !

2 réflexions au sujet de “Sherlock: London Mysteries”

  1. hello Charlie,
    What a fantastic job you’ve done! THanks for sharing hours and hours of work. I love the geniallys particularly. How did you manage to create the questions in the video in the 1st genailly? I’m eager to learn about that.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s